Géographie et Patrimoine

  Situation géographique

Mercuer est un village situé entre Aubenas et Vals-Les-Bains en Ardèche méridionale. D’une superficie de 7,57 km2, il comptait 350 habitants, il y a 50 ans, et 1249 aujourd’hui, soit une densité de 164 personnes au km2. Les habitants sont les Mercueroises et Mercuerois.

La commune s’étend principalement dans la vallée du Mercoire, ruisseau soumis à des épisodes cévenols comme l’Ardèche dans laquelle il se jette. Le Mercoire reçoit, tout au long de sa traversée de nombreux petits cours d’eau aux noms sentant bon la langue d’Oc : le Crouzet, Ferneyre, Farges, la Navette et le Cul-de-fer.
La commune est bordée de collines plantées de châtaigniers, de chênes blancs et où les faÏsses, ces terrasses autrefois cultivées qui ont été colonisées par les pins maritimes et la lande. On compte de nombreux hameaux dispersés, construits autour d’anciennes fermes en pierres de grés aux couleurs ocres. Chacun dans un écrin abrité du vent du nord à l’adret des collines et où de vieux mûriers à l’ombre accueillante racontent encore l’histoire de l’élevage du ver à soie intimement liée à l’histoire du village.

  Histoire et Patrimoine
Il y a bien longtemps, les Romains sont venus à Mercuer où ils ont laissé de belles voies pavées bien conservées, un magnifique pont qui enjambe le Mercoire et, si l’on en croit la légende, un temple dédié à Mercure sur lequel la magnifique église romane du 12ème siècle serait bâtie. Orientée est-ouest, cette église, dédié à Saint Loup, évêque de Lyon, est surmontée d’un clocher à peigne classé monument historique avec la façade ouest. Elle a été souvent remaniée au cours des siècles et présente donc des parties romanes et des parties gothiques, notamment le portail d’entrée. Une source à laquelle on a longtemps prêté la vertu de guérir les enfants malingres et sur laquelle on a donc élevé un petit oratoire, jouxte l’église.
Enfin, l’ancienne ferme abbatiale (privée) dans le très beau site du Crouzet, éloignée de tout, complète le patrimoine historique de la commune.
Il convient cependant d’ajouter à ce patrimoine, la vieille école du village, une belle bâtisse construite en 1880 sur le plan de bon nombre d’écoles françaises de cette époque, remplacée, depuis trois années maintenant, par une école à l’architecture très moderne.Mercuer d’origine celte, d’abord attribuée au Dieu Luc est devenu Mercure, Dieu romain des voyageurs. Ce nom fait à lui seul, l’identité du village qui propose ainsi aux habitants, passants et touristes un accueil de caractère, fait d’une vie moderne respectueuse de la nature et de son histoire et propice à la recherche d’indices archéologiques et de témoignages du passé…